TOP 9 : des Dragons les plus<br> Puissants de la Mythologie

TOP 9 : des Dragons les plus
Puissants de la Mythologie

de lecture - mots

(1). DRAGON / BAKUNAWA

dragon bukanawa

C'est le dragon le plus puissant de la mythologie philippine. Ce reptile sympathique et gigantesque possédait de nombreux pouvoirs, tous destructeurs. Ses capacités incluent la capacité de provoquer des tremblements de terre, des éclipses, des pluies, des vents, entre autres.

Traditionnellement, il est représenté avec une queue en forme de boucle (comme ces vidéos sur youtube qui vous donnent des heures et des heures sur la même musique) et avec une petite maison au fond de la mer. Selon la légende, le monde était composé de 7 lunes jusqu'à ce que Bakunawa pense qu'il y en avait trop pour en éliminer 6.

Bien que cela puisse sembler immortel, il y a des moyens de l'affronter et de le vaincre. Comment ? Très simple. Rassemblez vos voisins, prenez les casseroles de leurs cuisines, sortez dans la rue et faites une batukada avec eux. Si vous suivez ces directives, Bakunawa aura peur et ne les dérangera pas pendant un moment, sauvant le monde grâce à vous et à vos voisins. Cela a fonctionné pour les anciens Philippins, sinon je ne pourrais pas écrire cet article et vous ne pourriez pas le lire. Une autre méthode consiste à l'envoyer dans son lit avec de la musique relaxante, au cas où la méthode batukada serait trop hardcore pour votre mairie.

(2). DRAGON / TIFÓN

dragon tifon

Notre protagoniste reptilien fut l'un des plus grands maux de tête pour le magnanime Zeus. Le dernier de Gaea a affronté le leader du panthéon grec à deux reprises avec un équilibre entre une victoire et une défaite pour chacun.

Il a été décrit comme un monstre ailé géant dont les doigts étaient des dragons. Il y avait une présence abondante de serpents dans sa silhouette car ses jambes étaient composées de ces êtres amicaux. Parmi ses talents, il avait la capacité de lancer du feu par la bouche (au cas où il y aurait un doute que c'était un dragon) et les ouragans avec le battement de leurs ailes.

Le pouvoir du typhon était tel que les dieux eux-mêmes l'avaient, lorsque le typhon les a défiés, ils ont décidé de fuir en Égypte, devenant divers animaux pour passer inaperçus. Zeus, craignant que le typhon ne lui enlève le marché du mandat divin, décide de l'affronter. Cependant, dans le premier envoi, Zeus est vaincu en perdant ses tendons. Hermès parvient à les retourner et au deuxième tour, il parvient à vaincre Typhoon. Comme punition, le typhon est enfermé sous le Mont Edna. Aujourd'hui, nous pouvons profiter de son activité sous forme d'éruptions volcaniques sur la montagne de feu qui porte le même nom que la montagne.

(3). DRAGON / FAFNIR

dragon fafnir

Il était l'une des principales créatures du bestiaire nordique. Par curiosité, il n'est pas né dragon mais, ironiquement, nain, plus précisément prince.

S'il y a un préjugé selon lequel tous les nains étaient cupides, c'est à cause des petits comme Fafnir. Selon la mythologie, il a tué son père pour obtenir sa fortune, qui avait été acquise par le vol. Parmi ces richesses se trouvait la bague d'Andvari, qui possédait une malédiction perpétrée par l'amusant Loki, qui transforma Fafnir d'un petit homme en un gigantesque dragon. Les écailles de Fafnir étaient dites indestructibles. Cependant, un de ces chasseurs de dragons sanguinaires, Sigurd, trouve un point faible et avec une épée cassée, il extermine notre protagoniste.

(4). DRAGON / QUETZALCÓATL

dragon-QUETZALCÓATL

Contrairement au reste de ses compagnons draconique, notre protagoniste n'avait pas d'empressement destructeur. Du moins, c'est ce sur quoi les Mayas et les Aztèques se sont mis d'accord. Les deux civilisations croyaient que Quetzalcoatl, ou le Serpent à plumes, était le créateur du monde, le père du soleil et de la lune. Et s'il en avait le temps, protecteur des marchands et des artisans. Comme un bon dragon, il était considéré comme le porteur de feu. Sa gentillesse était telle que, contrairement à ses compagnons divins et sanguinaires du panthéon maya/aztèque, il n'avait pas besoin de sacrifices humains pour être heureux. Sans aucun doute, c'est le dieu dragon que toute culture voudrait avoir.

(5). DRAGON / YAMATA-NO-OROCHI

YAMATA-NO-OROCHI

Yamata est le dragon-vilain classique de tout film d'action ou conte ancien. Cet être monstrueux a commis ses méfaits sanglants dans l'ancien Japon. Les témoins, s'ils ont survécu, l'ont décrit comme un être difforme qui possédait huit queues, huit queues et huit yeux. Il était très dur avec la paysannerie parce qu'il exigeait des vierges pour les dévorer.

C'est ici qu'entre en action le héros de notre histoire, le héros assassin de dragons. Il s'appelait Susanowo-no-mikoto et il était le fils des dieux. Un jour, Susanowo descend sur terre et découvre le mariage d'un vieil homme avec sa fille. Tout le monde pleurait, mais notre héros n'a remarqué que sa fille dont il venait de tomber amoureux. Les anciens lui disent que la raison de son malheur est que le méchant Yamata cherche sa fille cadette pour lui faire son déjeuner. Susanowo a promis de tuer la bête s'il était autorisé à épouser la jeune femme. Ses parents ont accepté (après avoir su qu'il était un fils d'un dieu clair). Utilisant la jeune femme comme appât, Susanowo parvient à achever le monstre après un tour qui consistait à soûler Yamata et à le déchirer pendant son sommeil.

(6). DRAGON LADÓN

dragon ladon

C'est l'histoire d'un pauvre dragon qui a perdu la vie aux mains d'un tueur de dragon sauvage juste pour avoir essayé de faire son travail sans déranger personne.

Ladon est un dragon de la mythologie grecque. Il avait l'air intimidant car il ne possédait ni plus ni moins de 100 têtes. Ladon ne se distinguait pas par ses écailles indestructibles ou ses coups de feu, mais par sa capacité de polyglotte puisque chacune de ses têtes parlait une langue différente.

Comme la déesse Héra avait besoin d'un gardien pour garder ses pommes d'or du Jardin des Hespérides Ladon embauche pour effectuer le travail qu'aujourd'hui un portier dans une discothèque.

La vie de Ladon se déroula en douceur jusqu'au jour où un certain Héraclès essaya de se faufiler dans le jardin pour essayer de voler les pommes. Logiquement, Ladón ne pouvait pas laisser tomber parce que c'était son travail. Loin de le comprendre, Héraclès tue Vilainement Ladon juste pour le fait de croiser un chemin. Héra, déprimée par la perte de ses pommes et un peu par celle de son fidèle gardien, récompense les services de Ladon en montant ses restes au ciel, les transformant en ce que nous appelons la Constellation du Dragon.

(7). DRAGON / CHINOIS

dragon chinois

S'il y a une mythologie qui vénère particulièrement les dragons, c'est le chinois. Pour eux, les dragons symbolisent la noblesse, la sainteté ou la bonne fortune.

Ils sont souvent liés à l'élément eau parce qu'il existe une croyance populaire selon laquelle ce sont eux qui apportent les pluies, contrôlent le mouvement des mers ou des rivières. En ce qui concerne cela, il y a quatre dragons qui seraient en charge des quatre grandes mers.

Certains des dragons les plus célèbres de la culture populaire chinoise étaient Tianlong (la tête de tous les dragons) ; Shenlong (il était le principal responsable du contrôle des phénomènes atmosphériques tels que la pluie, on disait qu'il était très irascible et que sa furie était responsable des catastrophes naturelles liées à la pluie ou au vent) ; Fucanglong (il était le dieu le plus populaire comme il était responsable des trésors cachés, étant pour cette raison le plus difficile à atteindre).

(8). DRAGON / KUR

dragon kur

Il est considéré comme le premier dragon de la culture sumérienne, c'est-à-dire un pionnier. Les Sumériens croyaient qu'il était le seigneur du monde souterrain. Parmi ses actes maléfiques, il y a l'enlèvement de la déesse Erishkigal qui a été invitée de force à passer un long séjour dans la résidence de notre antagoniste.

Comme toujours, nous avons compté sur l'apparition d'un chasseur de dragon courageux pour sauver la dame en détresse et réparer le désordre. Notre héros s'appelait Enki. Un tel exploit a servi de prologue à la célèbre Gilgamesh Epic. Nous imaginons que n'étant pas l'histoire principale, les protagonistes de cette Epopée ont eu des aventures plus intéressantes que le massacre d'un simple dragon du monde souterrain.

(9). DRAGON / STOOR WORM 

stoor worm

C'est le cas d'un autre méchant draconien qui serait puni pour ses mauvaises actions. Il appartient à la mythologie écossaise. Il est décrit comme un serpent de mer géant dont l'arme principale était son halitose capable de détruire les hommes et les plantes avec la même vitesse qui aujourd'hui se termine avec passion après un baiser malheureux sous l'influence d'un compagnon si odorant.

Un jour, la bête a menacé un pays d'Europe du Nord. Pour l'arrêter, un lumbreras proposa au roi que la meilleure façon de l'apaiser était de sacrifier 7 vierges. Le roi décline judicieusement cette suggestion et préfère engager un tueur de dragon expert offrant un salaire dont la répartition serait la suivante : son royaume ; la main de sa fille ; une épée magique. Après un processus de sélection ardu, l'élu sera le fils d'un fermier nommé Assipattle. L'humble jeune homme fait son travail et tue le dragon.

Malgré tout, Stoor laisse un bon héritage puisque des parties de son corps comme les dents se sont levées les îles Féroé ; Shetland et Orkney. Le reste de son corps deviendrait l'Islande.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.